vendredi 28 août 2009

mais putain


comment voulez-vous

que je reste punk si je suis fidèle et que je fais régime ?

Vendredi, 21h39, et j'ai une furieuse envie d'aller dormir...

8 commentaires:

Charl' a dit…

c'est drôle moi je pensais que c'était plutôt très catho d'être fidèle et de faire régime… ;)

Sophie a dit…

> Charlotte : je suis sûre qu'il y a des punks catholiques (il faudrait que je traque l'info dans "Please, kill me"). Moi, je veux bien reconnaître que je dois être baignée bon gré mal gré dans la culture judéo-chrétienne, mais cet héritage n'est pas flagrant.

Gaspard a dit…

de toute façon, no future pour le régime comme pour la fidélité

le kenyan orienteur a dit…

ca vieillit de toute part sur la toile pour la rentrée: Mél qui fait du sentiment et Sophie qui est fidèle...mais où va -t-on?
;-)

Sophie a dit…

Evidemment, le régime, ce n'est pas fait pour le samedi, ni le dimanche... Quant à la fidélité, je suis plutôt du genre pratiquante. Le tout est une question de définition ou de "contrat" de couple.

le kenyan orienteur a dit…

ok pour le coté "définition",
après, le coté "contrat"...
est ce vraiment être fidèle que de ne pas avoir de relation avec qqn simplement parce qu'on se retient parce qu'on l a promis au partenaire officiel?

Sophie a dit…

Kenyan : tu vas pas me faire le coup du "penser, c'est tromper"... Et oui, se retenir de faire qqch pour ne pas blesser l'autre, ça fait partie de ce que je peux concevoir. Etre fidèle (selon le modèle défini), c'est respecter l'autre et ses limites (tant mieux si elles sont larges).

kenyan orienteur a dit…

ah non, c clair que pour moi "penser n est pas tromper", sinon on meurt...

La question est plutôt autour de "avoir envie", au sens de "avoir une envie irrépressible à laquelle on ne donne pas vie par contrat"... Décidément, la notion de contrat ne me plait pas...
Ta notion de respect, par contre, me semble plus intéressante ;-)