jeudi 15 janvier 2009

j'ai craqué


J'ai parlé de ce blog à mes amies. Enfin, j'ai juste dit : "j'ai commencé un blog, mais je donne l'adresse à personne, comme ça je peux dire tout ce que je veux".

Sylvie a dit : "Merde, c'est pas juste. Moi, je rêve que ma mère oublie l'adresse du mien". Et ça lui a donné l'envie d'en faire un deuxième pour laisser s'exprimer son côté sombre.

Plus vicieuse, Nathalie (oui, on est une génération en -ie) m'a questionné sur mes goûts en matière de blogs pour essayer de me repérer via des commentaires.

J'espère que je suis bien planquée...

Enfin, j'ai conclu : "mais bon, je me laisse aller, je force le trait". Comme ça, au cas où, je peux toujours leur faire croire que c'est de la pure fiction.




3 commentaires:

jerohm a dit…

Se savoir lu par des proches est vraiment frustrant. Reste bien planquée.

Sophie a dit…

>Jerohm : Merci du conseil!

Xenus a dit…

C'est certain ! Tu pourrais plus t'exprimer de la même manière. Nous, on préfère que tu reste toi-même !