mardi 13 janvier 2009

s...

ou de l'art de l'emballage

Ce qui lui a plu chez moi ? Le côté sauvage (née avec le punk).

En deux ans, je suis restée sauvage, mais me suis aussi féminisée : je porte des talons (avec une démarche de cow-boy...), me maquille, ai laissé pousser la moitié de mes cheveux, ai acquis une panoplie de boucles d'oreille.

Mais un petit reproche revient régulièrement : "oui, mais enfin, bon, tu pourrais être plus sexy..."

Ce soir, pour la reconquista, j'ai dévalisé les magasins :

- mini-jupe en jean's
- soutien-gorge, culotte, string, porte-jarretelles et bas (merci B.) assortis
- pull à manches courtes avec décolleté plongeant
- petite robe noire
- lubrifiant

Je meurs d'envie de vous montrer tout ça...

Après tout, si c'est un échec, il faudra bien que quelqu'un en profite.

4 commentaires:

B. a dit…

Avec plaisir...

Xenus a dit…

Oui, dans un sens, on va pas dire non. Par contre, heu.. le lubrifiant.. je le range pas dans la catégorie des choses sexy...Quelle drôle d'idée ! :)
Maintenant, moi, perso, j'ai du mal avec les nanas qui ont les cheveux court, je trouve pas ça du tout féminin, franchement je te déconseille de jamais revenir aux cheveux courts.

Sophie a dit…

> Xenus : souviens toi, beaucoup de femmes (et d'hommes) aiment être sodomisés avec plus ou moins de douceur

waid a dit…

en repassant

parfaitement