samedi 21 février 2009

cas de conscience


Il y a deux jours, un gars m'aborde à la Poste.

"Excusez-moi, Mademoiselle, mais je suis coiffeur et il n'y a pas beaucoup de gens qui ont des coupes asymétriques comme vous. Ca m'intéresserait de vous couper les cheveux gratuitement pour mon book et je vous ferais aussi la couleur que vous voulez. On fait comment ? Je peux avoir votre numéro de téléphone ?"

Damned, me voilà piégée par mon statut de bloggeuse influente, il espère mettre une grande affiche : "Ici, on coiffe Sophie S." sur son salon minable.

Enfin, je suis tentée car j'aime bien l'inattendu sous toutes ses formes.

En même temps, je trouve un peu lourd qu'il récupère la créativité de mon amie Aurélie à son propre compte. Il faut au moins que je lui demande son avis.

En plus en cette période de chasse préprintanière, ce serait quand même dommage que je me retrouve avec une tête de pétasse méchée...

Moi, j'aime bien aller chez Aurélie (ou qu'elle vienne c'est selon) car on boit en même temps et puis qu'elle prend toujours un air catastrophé comme si elle allait devoir me raser toute la tête pour rattraper le bazar. En même temps, c'est la seule qui fait ce que je lui demande.

6 commentaires:

PQR a dit…

Oauis ben j'ai jamais commenté ton blog...
suis completement raide. Il est 6h00 du mat'

te fais juste un bisous.
parce que commenter serieusement tes articles... ce serait comme chanter "fellicita" dans une soiree hype!

allez,
continue a nous raconter des trucs dont on se fout mais qu'on aime lire!

vive la tise!!!

PQR

Sophie a dit…

>PQR : J'aime beaucoup Felicita.

Nivalane a dit…

Ben quoi Felicita c'est génial !!!
Bon sinon on pourrait la voir ta coupe ?

Sophie a dit…

> Nivalane : Non, car mon grand truc, c'est l'anonymat. Un scoop : mon vrai prénom, ce n'est même pas Sophie...

Ben a dit…

Moi j'ai des photos de sa c(r)oupe !

Sophie a dit…

> B. : et tu les gardes précieusement pour me faire chanter quand je serai vraiment célèbre