mardi 10 février 2009

partie 4


vers un deuxième rendez-vous

Une première nuit, c'est bien, une deuxième, c'est souvent mieux (en tout cas, sexuellement), car ça permet de s'harmoniser un peu. Et ceci est valable tant dans ma vie actuelle que dans la grande saga "les débuts avec M." (sais pas trop comment faire des liens internes vers d'autres posts...)

Dans la précipitation de notre première partie de jambes en l'air, nous n'avions pas échangé nos numéros et je savais que J., mon collègue, ne serait d'aucune aide au cow-boy (sans doute souhaitait-il préserver ma virginité...).

Mais l'envie de recommencer me taraudait. J'ai donc envoyé le même message à Sylvie et Pénélope (je suis spécialiste des tirs groupés dans ma communication amicale) :

 "J'ai très envie d'aller faire une promenade à cheval"

Pragmatique et raisonnable, la première m'a répondu : "Ben, t'as déjà eu ce que tu voulais..." 

et la deuxième, plus pratique et appréciant les qualités de ce nouvel amant, m'a envoyé son numéro de téléphone.

Je me souviens précisément du sms que je lui ai immédiatement fait parvenir :

"Cher monsieur, je suis libre comme l'air samedi soir et vous avez dorénavant mon numéro de téléphone. Sophie".



2 commentaires:

Gentil Timide a dit…

"promenade à cheval": jolie expression ;-)
je ne connaissais pas mais je suis preneur

ton sms à M était génial, la classe !!

Sophie a dit…

>Gentil Timide : il ne fallait pas lire l'expression littéralement. C'était une référence au cow-boy. Je suppose que s'il avait été garagiste, j'aurais dit :"J'irais bien faire réparer ma voiture" ou s'il avait instituteur, "je retournerais bien à l'école"